Papillon, ce billet doux …

… plié cherche une adresse de fleur. Mes douces, la tendresse et la douceur n’ont pas fini de régner. Elles ne sont ni niaises, ni surannées. Elles sont Reines dans ces jours gris fânés. La douceur n’est pas une faiblesse, c’est un champ de graines à semer, à cultiver, et …

Rêver, c’est se trouver soi-même

Il suffit d’une tasse de thé déroulant tranquillement son arôme, une première gorgée, chaude et fruitée, d’un oiseau chantonnant tout là-haut, sur le fil électrique, d’un nuage moelleux à la forme sympathique et d’un rose oreiller, d’un vent tout aussi doux qui caresse la peau souple des joues. Il suffit …