Fenêtre ouverte sur la volière du monde

Jardin de fleurs roses. Explosion de jaune vif, pousses en attente palottes et tendres, fleurs bleues naissantes, graines de pivoines que je vais ramasser, boutons de fleurs blanches en surprises, des graines qui n’ont pas poussé l’année dernière emplissent le bac sous les deux géants, le mâle et la femelle …

En ce matin de pluie,

J’aime bien l’idée d’être une saison, un temps, un mouvement incertain. La société, le monde, nous veulent rangés, cadrés, clairement identifiés, il faut laisser un nom, une adresse, un téléphone pour l’achat d’un bracelet dans une boutique nouvelle dont on foule le sol pour la première fois. Souvent, je bloque, …

Le grand bruit du monde

C’était hier. Dedans, le bleu, les perles rapportées de Venise, Murano, île bateau, jour de pluie, spaghettis à la Vongole, vin rouge. La chemise bleue, celle qui me fait me sentir deux, un peu de moi, un peu de moi, c’est toujours mieux, deux fois moi, deux fois mieux. C’est …

Mardi 25 mai, 11h00 – Printemps

Dedans, il fait bien chaud. Une petite tasse blanche dentelée de fleurs tendres contient, bien sage, un petit café d’encouragement. Plus encore que d’ordinaire, s’accrocher au café, son fumet, sa rondeur insolente, sa petite claque sur les joues, faut y aller, faut y aller… L’air frais des fenêtres grandes ouvertes …

Demain, peut-être demain…

« Je m’ajoute à la fille un peu juste que je ne cesserai d’être.[…] « Je sème autour de la fenêtre un jardin de fortune, fait de pousses et de bourgeons arrachés à la ville; car déjà la terre me manque. J’ordonne les billes d’argile. J’ajuste chaque pot, que les rayons de …

Papillon, ce billet doux …

… plié cherche une adresse de fleur. Mes douces, la tendresse et la douceur n’ont pas fini de régner. Elles ne sont ni niaises, ni surannées. Elles sont Reines dans ces jours gris fânés. La douceur n’est pas une faiblesse, c’est un champ de graines à semer, à cultiver, et …

Rêver, c’est se trouver soi-même

Il suffit d’une tasse de thé déroulant tranquillement son arôme, une première gorgée, chaude et fruitée, d’un oiseau chantonnant tout là-haut, sur le fil électrique, d’un nuage moelleux à la forme sympathique et d’un rose oreiller, d’un vent tout aussi doux qui caresse la peau souple des joues. Il suffit …