Au Jardin Douceur de vivre Songe

Un matin de septembre

15 septembre et dixième carnet de 2020.

Chemise bleue.

Ciel gris.

Dans le lavoir, les poissons se baladent.

Dans le ciel, les oiseaux vont lentement.

Dans le jardin, les fleurs s’éveillent encore.

Dans la maison, les livres.

Dans la tasse, Thé des sables.

Dans ma main, un stylo.

Rien de plus, rien de moins, que le silence du ciel, un matin de septembre, quelques lignes et le cœur qui se pose un instant. Le cœur calme. L’air. Quelques minutes seulement.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *