Ailleurs Jours Seule Partir seule

Seule Venise

J’aime les romans qui racontent Venise.

J’aime l’idée d’un train de nuit.

J’aime l’eau, la brume l’hiver, les chocolats chauds, les col roulés et le papier journal au fond des bottes mouillées.

J’aime la possibilité d’un amour.

Un baiser sur un pont. Un flottement.

Une lumière.

Et tout cela sans âge.

J’aime la façon dont cette grande Reine m’a eue. Sous ses draps d’or et ses Palais ridés.

C’est une ambiance. Une suspension. Un silence différent. Des ruelles sombres et puis soudain une cloche sonne, un tourbillon de pierre jaillit, une barque passe.

Les mains tenues, le rouge, l’ocre, le vert, le café, les cicettis, le tiramisu. Quattro cucchiai per favore!

Les chambres d’hôtels désuètes, l’humidité, l’odeur amère, les violons, la nuit drapée, la promenade.

**

L’année prochaine, j’irai seule à Venise. Seule Venise et dans un train de nuit.

***

J’ai rangé Beloved et me plonge avec un délice non dissimulé dans Mille jours à Venise j’ai ressorti toutes nos photos et commandé un album souvenir, je n’aime pas faire ça mais là, je ne sais quoi m’a poussé à le faire et Venise, l’envoûtante à eu raison de moi, j’ai ressorti nos visages lumineux et mon cœur…ohlala. J’ouvre mon téléphone et Venise sur insta…c’en est trop, je reviens, c’est d’accord, je reviens te fouler, seule avec mon cahier, des billets de train et un bon manteau.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *