La Confiance S'aimer Se réinventer

Il pleut

Il pleut et cela me rappelle cet autre jour gris de 2011, peut-être le premier de mai finalement, la maison que nous avions investi depuis peu, quelques jours à peine, la chambre au mur jaune avec la vue sur le grand saule, les cartons dans le grand salon et ce bureau à moi, déjà niché dans le recoin, une guirlande sur le lambris non peint, la chanson d’Emilie Simon et le même son, la même pluie sur les gouttières.

J’ai mis le réveil à 8h40 ce matin, comme tous les jours non travaillés depuis…trois semaines. C’est ma nouvelle lubie, me lever tôt, ma nouvelle décision importante. En tout cas, celle à laquelle je sais que je vais enfin me tenir !

J’ai eu une prise de conscience dernièrement. Je crois qu’elle est liée, bêtement aux années qui défilent et qu’à désormais quarante ans, je suis consciente aujourd’hui de ce « maintenant ou jamais« .

Alors, j’ai réalisé une chose importante. Une chose terriblement simple à laquelle je m’accroche désormais fortement :

Ma vie sera ce qu’elle sera, mais il m’appartient de décider de ma façon de l’accueillir. Il m’appartient d’en choisir le prisme. Il m’appartient de décider de m’arrêter sur ce qui m’apporte de la joie, de la lumière et du bonheur. Ma vie sera belle, si je décide qu’elle le sera.

Tous les jours d’avant sont passés. Je parle de ma vie au futur, désormais.

En 2013, j’ai participé à un séminaire en créativité. J’y allais, prête et confiante car je voulais remettre, voire mettre de la créativité dans ma vie.

C’était il y a 7 ans et jusqu’alors, je n’avais osé exprimer ma créativité ni même envisagé que je pouvais être douée quelque part.

Le retour en train de ce stage est gravé dans ma mémoire, j’étais emballée, reboostée, transformée et prête à déplacer des montagnes et je rêvais à mon avenir merveilleux, légère et galvanisée en observant mon reflet trouble dans la vitre et le soir tombant.

Je me suis lancée dans le conte, j’ai créé des histoires, été bénévole en bibliothèque, animé des ateliers pour des maternelles, écrit des blogs que j’ai tous fermés depuis, j’ai écrit des tas de trucs et entamé le rituel des morning pages. J’ai bricolé des mobiles, des personnages, je me suis lancée dans le tricot, la pâte à sel, la photo, la cuisine…

Sans sens ni direction, je me suis rendue compte de la multitude de choses qui m’animait, me passionnait, me faisait envie et je n’ai pas su choisir. Je faisais tout, dans un désordre surprenant, incapable de trier, ni de renoncer à rien.

La conclusion de cela fût que quelques années plus tard, après une multitude de choses entamées et aucunes franchement terminées, de créativité exacerbée ne me menant nulle part et de situations sociales burlesques, de moral à zéro, de larmes et de pourquoi, j’ai rendu les armes un jour de novembre dernier : j’ai cédé à l’évidence et compris que, aussi passionnée que je puisse être, il me manquait une clé précieuse : la Confiance.

A l’instant où j’écris, un rayon de soleil illumine le jardin, et révèle le défilé des gouttes de pluies sur le câble électrique. Elles se suivent et glissent en file indienne, avant de se jeter une par une sur la haie de sapin. Un oiseau traverse mon petit bout de fenêtre, le saule de chez Pierre est immense et danse lentement. La lumière atteint mon front, elle décrispe mon visage comme une caresse et je me sens mieux.

Il y a une tendresse folle dans les jours de pluie, à l’abri.

Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. Que je suis heureuse de ce nouveau blog ! Je retrouve ton écriture si douce mais en moins mélancolique et c’est bonnn ! Merci de ce moment de poésie !

    1. Cenina says:

      Coucou Sandy ! quel plaisir de te retrouver ici. Mélancolie est un mot magnifique, je trouve ..merci pour ton message qui me touche beaucoup.

  2. rocknlaurette says:

    Quel plaisir de retrouver ta plume dans ce nouvel écrin !

    1. Cenina says:

      Coucou, merci pour ce tout premier commentaire sur ce nouveau blog ! C’est comme au bon vieux temps et j’adore !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *